top of page

Au fil du temps...

Bella Vita

J'ai  découvert l'Italie à l'âge de 15ans... Naples et Pize, armée de mon appareil photo jetable. Les photos sont celles d'une adolescente qui se souvient encore des délicieuses "ghiaccio". Des photos floues et mal cadrées. Les momuments immenses et penchés nécessite de prendre de la distance. Ses décors somptueux m'ont poussés à y revenir. Et me pousseront sans aucun doute à y retourner. La grande Roma m'attend... J'entends encore les scooters Vespa° vombrirent, les italiennes accrochées à leurs talons qui parlent plus fort encore. Depuis, il y a eu Milan la comtemporaine, Venise la fabuleuse et Les Cinq Terres suspendues... Il n'existe pas une saison où il ne fait pas bon vivre en Italie... La Dolce Vita est bien mon régime favori...

MILAN - Avril 2014

Je m'enfonce dans les rues d'une ville où monuments romains se mélange aux gratte-ciel en verre. Où les moulures se brisent sur des formes contemporaines, sur des couleurs acidulées. Je me perds et m'émerveille à chaque pas. Elégante et surprenante, voilà ma définition de MILAN; qui a conquit mon coeur, comme toutes les villes d'Italie par le passé. Je me sens calme et en sécurité, et personne ne semble choquer ou gêner de ses éclats de voix. Certains passants gesticulents tellement, qu'ils me font penser à Guignol. J'ai la chance d'arriver tôt et de trouver les sites les plus touristiques déserts (à l'époque la ville préparait l'EXPO 2015). Un silence rassurant y règne et la lumière baigne l'endroit dans un hallo brillant. J'arepente les allées du Parc Sempione et me laisse bercer par le calme ambiant. Dans les rues Milanaises, je découvre un mélange entre mode, luxe et antiquités. Les colonnes romaines laissent entrevoir des pubs Timberland°, et les milanaises n'ont rien à envier aux Parisiennes. 

Dans le train pour VENISE, les Alpes au loin me renvoit une certaine lumière...

VENISE - Avril 2014

Bucolique et pittoresque. À mon sens, toute cette foule empêche d'être un lieu romantique... tant mieux, le cafard nébuleux est abandonnée aux gondoles. Je préfère les Vaporetto, ils vous emmèneront partout autour de Venise, jusqu'à Murano et ses maîtres du verre. On se perd facilement, dans les rues et on flâne le long des canaux. Sous la pluie, Venise semble parfois triste avec ses façades délavées et pourtant, un certain charmées dégage de l'endroit. Cela ne s'explique pas, un peu comme le mythe qui émane des canaux.

Le soir, je vous invite à déguster un Spritz, des chichettis (tapas italiennes). Laissez vous porter par les rires et la bella vita qui émane des lieux branchés.

Lorsque le soleil règne sur Venise, cette ville se voit transformée. Les gondoles scintillent comme les vagues et les monuments. J'ai sauter sur l'occasion pour découvrir la plage du Lido et les jardins Belliane. Instant de calme entre deux vagues de touristes. Avec le soleil tout semble plus chaleureux mais toujours emprunt de mystère. Certaines ruelles se dévoilent et les ponts se reflètent dans l'eau, à présent, turquoise des canaux. Les vitrines et leurs masques brillent et dévoilent des objets aussi raffinés que somptueux. 

Le soir de mon départ, le soleil tombait peu à peu dans la mer, et comme un voeu de lui laisser une seconde chance, Venise m'offre un ciel merveilleux en guise d'"Arivederchi". 

Les Cinque Terres

 

- 2015 & 2018 -

Cinque Terre Map
Cinque Terre Carte Postale
Cinque Terre Carte Postale 2

PORTOFINO

- Avril 2018 -

Portofino Carte Postale

J'ai eu la chance de découvrir les Cinque Terres à deux périodes très calmes. Une première fois en décembre 2015, avec une météo magnifique et une seconde fois en avril 2018, avec une météo plus fluctuante. La météo joue énormément sur la photogénique de cette région. Le soleil éclaire la mer et la fait miroiter alors que les nuages font ressortir les vignes. Je vous ai préparer un petit programme à télécharger pour vous aider à organiser votre séjour. J'espère que ces astuces vous aideront à découvrir cette région avec vos sens, car oui, en ITALIE, on mange, on boit et on sent. 

 

Parce qu'une image vaut mille mots, voici une petite vidéo de la Ligurie.

Impossible de ne pas faire un arrêt à PortoFino, pour finir votre séjour en Ligurie. Afin d’éviter la foule et puisqu’il est très difficile d’accéder à ce village en voiture je vous propose 2 options (vous les retrouvez dans le petit programme à télécharger).

 

Portofino est vraiment surprenante, certains quartiers sont très calmes tandis que d'autres sont grouillants de monde. Nous n'avons pas eu le temps de découvrir l'ensemble des points de vue mais une chose est sûre nous y retournerons...

bottom of page